SYMPOSIUM EVALUATION

Publié le par FPEA

Evaluer les effets
de l’éducation artistique et culturelle


Symposium européen et international de recherche

10,11 et 12 janvier 2007,
Centre Pompidou, Paris



Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Ministère de la Culture et de la Communication
Centre Pompidou


INTRODUCTION GENERALE

Le rôle de l’éducation artistique et culturelle dans la formation des enfants et des jeunes est régulièrement souligné par les autorités publiques, en particulier dans les pays développés. La place qu’elle doit avoir dans les cursus scolaires fait cependant l’objet de débats qui révèlent des systèmes de valeurs ou des choix de société différents.
Ces débats soulignent également la nécessité d'évaluer la pertinence des nombreux arguments en faveur d’un renforcement des dispositifs d’éducation artistique et culturelle, en démontrant notamment leurs effets sur les enfants et les jeunes. La décision des ministères de la culture et de l’éducation nationale de confier au Centre Pompidou l’organisation d’un symposium européen et international consacré à la recherche dans ce domaine répond à cet objectif. Cette rencontre permettra de procéder à un premier état des lieux des résultats disponibles et d’ouvrir de nouvelles perspectives à la recherche. A la suite de la première Conférence mondiale sur l’éducation artistique organisée par l’UNESCO (Lisbonne, mars 2006) et l’adoption d’une « feuille de route » destinée aux gouvernements, ce symposium constituera une étape dans la prise en compte par la communauté internationale  de l’importance de l’éducation artistique et culturelle.

 
MERCREDI 10 JANVIER 2007

8h45 : Accueil des participants

MATIN (10H00 – 12H30) /  GRANDE SALLE

Ouverture sous la présidence des ministres chargés de l’éducation nationale et de la culture

Bruno Racine, président du Centre Pompidou
Gilles de Robien, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture et de la Communication.
Emmanuel Fraisse,  président du comité scientifique du symposium (France, Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III)
Présentation du symposium : problématique, enjeux, interrogations.

Anne Bamford (Royaume-Uni, Wimbledon School of Art)
L’évaluation de l’éducation artistique et culturelle : émergence d’une question.

DEJEUNER LIBRE

APRES-MIDI (14H00-17H30) / GRANDE SALLE

➢    Session 1 - Evaluation : questions de principes et de méthodes
    Modérateur : Alain Kerlan (France, Université de Lyon 2, Institut national de recherche pédagogique)

Dans le domaine de l'éducation artistique et culturelle, la question de l'évaluation constitue en elle-même un problème méthodologique et épistémologique de fond. Evaluer quoi ? Evaluer comment ? Evaluer pour qui ? Evaluer pour quoi ? Cette table ronde s'efforcera de clarifier cette problématique et d'engager les débats scientifiques et philosophiques qui s’imposent.

Participent à cette table ronde :
-    Larry O’Farrell (Canada, Queen’s University)
-    Anna Cutler (Royaume-Uni, Arts Council England, Creative Partnerships Kent), David Parker (Royaume-Uni, Arts Council England, Creative Partnerships), Julian Sefton-Green (Australie, Université de South Australia)
-    Marion Prieckaerts (Pays Bas, Université de Maastricht)
-    Rolf Witte (Allemagne, BJK, Fédération allemande des associations pour l’éducation culturelle des jeunes)
-    Carlos Peláez Paz  (Espagne, Fondation Yehudi Menuhin)

APRES-MIDI (14H00-17H30) / PETITE SALLE

➢    Session A - Les effets de l’éducation aux arts visuels
    Modérateur : Dominique Château (France, Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne)

L’éducation aux arts visuels et notamment le travail de création en arts plastiques ont-ils des effets spécifiques, et quels sont-ils ? Les contributions mettront en évidence certaines compétences et aptitudes développées grâce aux arts visuels, tant en matière d’apprentissage que de créativité.

Participent à cette table ronde :
-    Pierre Gosselin (Canada, Université de Montréal)     
-    Joy Frechtling et Sandra Rieder (Etats-Unis,  Westat)
-    Rejane Coutinho (Brésil, Université de Sao Paulo)
-    James S. Catterall  et Kylie Pepper (Etats-Unis, Université de Californie Los Angeles)
-    Elisabete Oliveira (Portugal, Université de Lisbonne)
 
JEUDI 11 JANVIER 2007

MATIN (9H00-12H30) / GRANDE SALLE:

➢    Session 2 - Enjeux et effets de l’éducation artistique et culturelle
    Modératrice : Catherine Régnier (France, ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Direction de l’évaluation de la prospective et de la performance)

L’éducation artistique et culturelle est intégrée dans les pratiques scolaires comme une dimension fondamentale de la formation des élèves. De multiples travaux montrent qu’elle retentit, à des degrés divers, sur les formes du travail scolaire, sur les pratiques déployées, sur l’environnement tout entier. Les effets seraient particuliers sur les capacités cognitives et les modes de pensée des élèves, comme si penser l’art faisait progresser dans l’art de penser…

Participent à cette table ronde :
-    Pippa Lord (Royaume-Uni, National Foundation for Educational Research)
-    Shari Tishman (Etats-Unis, Université de Harvard)
-    Nancy Lampert (Etats-Unis, Virginia Commonwealth University)    
-    Richard J. Deasy (Etats-Unis, Arts Education Partnership)
-    Véronique Chappuis (France, Université de Lyon 2, Institut national de recherche pédagogique) et Myriam Lemonchois (France, Université de Lyon 2)


MATIN (9H00-12H30) / PETITE SALLE

➢    Session B - Les effets de l’éducation musicale : approches cognitivistes
    Modérateur : Bernard Darras (Paris, Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne)

Cette session qui réunit des chercheurs allemand, américains et israélien est consacrée à l’évaluation des effets de l’éducation musicale sur le développement cognitif. Peut-on observer et mesurer les effets d’un apprentissage et son transfert vers d’autres compétences ? La pratique de la musique rend-elle plus intelligent ou favorise-t-elle l’adaptation au système scolaire ?

Participent à cette table ronde :
-    Christopher Johnson (Etats-Unis, Université du Kansas)
-    Frances H. Rauscher (Etats-Unis, Université du  Wisconsin)
-    Adena Portowitz (Israël, Université de Bar-Ilan)
-    Timo Krings (Allemagne, Hôpital universitaire d’Aix la Chapelle)
-    Helen Neville (Etats-Unis, Université de l’Oregon)


DEJEUNER LIBRE

APRES-MIDI (14H30-18H00) / GRANDE SALLE

➢    Session 3 - Quels objectifs et quelles méthodes pour l’éducation artistique et culturelle?
Démarches pédagogiques et politiques éducatives
Modérateur : Alain Kerlan (France, Université de Lyon 2, Institut national de recherche pédagogique)

Comment rendre effective la contribution de l'éducation artistique et culturelle au développement et à la formation des enfants et des jeunes ? Quels sont les dispositifs et les pratiques pédagogiques les mieux appropriés ? Cette table ronde examinera ces questions à partir des programmes éducatifs et des démarches pédagogiques pilotes développés dans ce domaine.

Participent à cette table ronde :
- Howard Gardner (Etats-Unis, Université de Harvard) et Ellen Winner (Etats-Unis, Boston College) 
-    Catherine Burke (Royaume-Uni, Université de Leeds)
-    Pamela Burnard (Royaume-Uni, Université de Cambridge)
-    Milda Bredikyte et Pentti Hakkarainen (Finlande, Université d’Oulu)
-     Madeleine Gauthier et  Elisa Valentin (Canada, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique)
 
APRES-MIDI (14H30-18H00) / PETITE SALLE

➢    Session C - Les effets de l’éducation musicale : approches sociologiques
    Modératrice : Anita Weber (France, ministère de la Culture et de la Communication, Inspection générale)

Les chercheurs posent ici la question du rôle des activités musicales dans les  processus d’acquisition de connaissances, de compétences transférables et de  capacités d’intégration, en fonction de la nature et de l’organisation  de ces activités. Ils mettent l’accent  sur les inégalités sociales à l’œuvre dans les processus d’apprentissage eux-mêmes et, au-delà de l’analyse des vertus pédagogiques ou éthiques de l’éducation musicale, s’interrogent sur le fait qu’en créant de nouveaux publics, celle-ci contribuerait à un renouveau de la création et des institutions culturelles.

Participent à cette table ronde :
-    Marie-Céline Huguet (France, Université de Bourgogne, Centre national de la recherche scientifique)
-    Joël Zaffran (France, Université de Bordeaux 2)
-    Jennifer Bryce (Australie, Australian Council for Educational Research)
-    Maria Tereza Urreiztieta Valles (Venezuela, Université Simon Bolivar)
-    Sylvie Saint-Cyr (France, société CARMEN CONCEPT)

 
VENDREDI 12 JANVIER 2007

MATIN (9H00-12H30) / GRANDE SALLE

➢    Session 4 - Partenariats entre artistes et enseignants : dispositifs et processus
    Modérateur : Emmanuel Wallon (Paris, Université Paris X Nanterre)

La coopération entre membres du corps enseignant et artistes extérieurs à l'établissement est au cœur de la plupart des dispositifs d'éducation artistique et culturelle en milieu scolaire. Ce type de partenariat, auquel s'associent parfois des médiateurs ou des chercheurs (et plus rarement des parents), instaure des temps de transmission et des espaces d'expression particuliers. Les élèves peuvent s'impliquer dans un processus d'échange qui est censé favoriser la confrontation des valeurs esthétiques et des méthodes pédagogiques, mais aussi l'évaluation des apports en termes de connaissances et de compétences.

Participent à cette table ronde :
-    Arnold Aprill (Etats-Unis, Chicago Arts Partnerships in Education) et Gail Burnaford (Florida Atlantic University)
-    Sue Hayton (Royaume-Uni, Hayton Associates) et Fiona Forrest  (Royaume-Uni, Arts Council England)
-    Kimberly Safford (Royaume-Uni, Université de Roehampton)
-    Jorunn Spord Borgen (Norvège, NIFU STEP Studies in Innovation, Research and Education) 
-    Roselyne Erutti et Alain Kerlan (France, Université de Lyon 2, Institut national de recherche pédagogique)


MATIN (9H00-13H10) / PETITE SALLE

➢    Session D - Les effets des pratiques artistiques en théâtre et en danse
    Modérateur : Pascal Charvet (France, ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Inspection générale)

Le théâtre et la danse, plus que d’autres pratiques artistiques, mettent en jeu le corps dans son rapport à l’espace et à l’autre. Les contributions mettront l’accent sur les effets spécifiques de la pratique à l’école de ces deux arts qui supposent une participation active des jeunes et permettent d’explorer les langages de l’expression dans le cadre d’un projet collectif.

Participent à cette table ronde :
-     Helen Turner (Royaume-Uni, Université de Londres) et Rachel Dickinson (Royaume-Uni, The Royal National Theatre)
-     David Simpson (Royaume-Uni, Université de Brighton)
-     Véronique Robin (France, Université de Rennes 2)


➢    Session E - Les effets des pratiques de fréquentation des musées d’art
    Modératrice : Hana Gottesdiener (France, Université de Paris X Nanterre)

Dans cette table ronde, on analysera et discutera les effets sur les jeunes de projets développés dans le cadre de coopérations entre écoles et musées. Les discussions porteront sur des domaines aussi différents que le développement cognitif, le goût pour l’art, la fréquentation des musées ou encore la construction identitaire.

Participent à cette table ronde :
-  Jacqueline Eidelman  et Séverine Dessajan (France, Université René Descartes Paris 5, Centre national de la recherche scientifique)
-  Andrew Newman et Chris Whitehead (Royaume-Uni, Université de Newcastle)
-  Karen De Moss (Etats-Unis, Université du Nouveau Mexique)


DEJEUNER LIBRE

APRES-MIDI (14H30-17H30) / GRANDE SALLE

➢    Clôture - L’éducation artistique et culturelle : un laboratoire ?
    Modérateur : Bernard Darras (France, Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne)

Les innovations introduites à l’école par les coopérations avec les mondes de l’art et de la culture constituent-elles un facteur de progrès ? Comment l’école peut-elle encourager ces coopérations ? Avec quels bénéfices pour les élèves ? Et avec quels résultats pour la société ?

Participent à cette table ronde :
-    Patricia Cochrane (Royaume-Uni, Chicago Arts Partnerships in Education UK)
-    Lynn A. Waldorf (Etats-Unis, Université de Californie Los Angeles)
-    Michael Wimmer (Autriche, Educult, European Cultural Policy Research)

Synthèse : Jean-Marc Lauret (France, ministère de la Culture et de la Communication, Délégation au développement et aux affaires internationales, département de l'éducation, des formations, des enseignements et des métiers)


 
INFORMATIONS PRATIQUES

L’ensemble du symposium se déroulera dans la petite salle et la grande salle, situées au niveau -1 du Centre Pompidou.

Durant la totalité du symposium, les langues de travail seront le français et l’anglais.
L’intégralité des interventions sera simultanément traduite dans ces deux langues, avec le soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France.

Entrée gratuite sur inscription, dans la limite des places disponibles
Le bulletin d’inscription est à télécharger sur le site Internet :
www.centrepompidou.fr/symposium.educart.paris2007/

Pour plus d’informations,
www.centrepompidou.fr/symposium.educart.paris2007/

    Contact :
    Charlotte Fesneau, service éducatif, DAEP, Centre Pompidou
    Adresse postale : Centre Pompidou, 75191 Paris Cedex 04
    Téléphone : + 33 (0)1 44 78 12 68 / Fax : + 33 (0)1 44 78 16 62
    Courriel : charlotte.fesneau@centrepompidou.fr


Centre National d’Art et de Culture
Georges Pompidou
75004 Paris
Métro : Rambuteau – Hôtel de Ville
RER : Châtelet – les – Halles
Autobus : 29, 38, 47, 75

Publié dans INFORMATIONS

Commenter cet article